Le fou et la nonne

Le fou et la nonne

De Stanislaw Witkiewicz
Mise en scène Jean-Michel d’Hoop

Prix du Théâtre pour la Scénographie (Marcos Vinals)
Prix du Théâtre Meilleur Acteur (Karim Barras)

Spectacle créé en 1997 au Théâtre de la Balsamine.


Courte pièce en trois actes et quatre tableaux, dédiée à tous les fous du Monde – y compris ceux des autres planètes des autres soleils de la voie lactée et autres galaxies – et à Jan Mieczyslawski.
Un Poète, Walpurg, est enfermé comme fou dans un cabanon. Le docteur Grün est persuadé de pouvoir le guérir par les nouvelles découvertes de la psychanalyse, les autres docteurs sont sceptiques. L’arrivée d’une nonne chargée de le calmer, Sœur Anne, dans la cellule, va tout faire basculer. Si d’abord la rencontre tient plus du jeu du chat et de la souris, très vite Sœur Anne va le délivrer de sa camisole de force et oublier son vœu. Tout va très vite, comme un tourbillon de passions, sans qu’aucun des personnages ne se rende vraiment compte de ce qui se passe ; et voilà que se succèdent crime, suicide, résurrection,…
Une satire comique de la psychanalyse, bien que Witkiewicz s’en prétende chaud partisan. Une pièce aux relents érotiques où l’absurde côtoie le banal et le tragique.

Avec Karim Barras (Walpurg), Anne Romain (Sœur Anne), Philippe Résimont (Docteur Grün), Sacha Kremer (Docteur Bordigiel), Manu Mathieu (Sœur Barbara), Pierre Jacqmin (Personnage Mystérieux). Scénographie Jean-Michel d’Hoop. Promotion Sandra Démal. Construction Polo Becker. Scénographie Marcos Vinals Bassols. Musiques Pierre Jacqmin et Eric Bribosia. Lumières Marc Defrise.

Un spectacle de Point Zéro en coproduction avec le Théâtre de la Balsamine et l’aide du Théâtre de la Place des Martyrs.
Réalisé avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Service du Théâtre.

Ce qu’on en dit dans la presse …

(…) Dénonçant les extrémismes d’une société rongée par la normalité, les absurdités de la religion, les extravagances d’une certaine médecine, la pièce du Polonais Witkiewicz a trouvé en l’imagination du jeune metteur en scène Jean-Michel D’Hoop, un complice idéal. Abandonnant tout réalisme,  » Le fou et la nonne  » mêle anarchiquement différents styles et se moque du lyrisme affecté, de la comédie musicale, des films d’horreur ou même des shows pornos.
Sur une piste immaculée, Marcos Viñals Bassols, scénographe fidèle de Point Zéro, dessine un espace neutre où ne se promènent pas les fous et un laboratoire cyclique qu’on vous laisse découvrir… Au sein de cet espace aussi beau qu’intelligent, les comédiens font pétiller les nombreuses idées du spectacle : Anne Romain (soeur Anne délurée), Karim Barras (poète superbement contestataire), Philippe Résimont (psychanalyste joliment dupe), Sacha Kremer (professeur expérimentateur dangereusement fou), Emmanuelle Mathieu (mère supérieure des martyrs volontaires, outragée de service) et Pierre Jacqmin (Monsieur Loyal irrésistible).
N’épargnant pas une seconde notre système cannibale, les théories fumeuses de la psychanalyse, ou les drogues écoeurantes de la religion,  » Le fou et la nonne  » injecte toute la distance nécessaire pour qu’éclate la clairvoyance de Witkiewicz, pour que nous refusions de penser en rond. Pour que nous décalions les horloges qu’on veut régler dans nos têtes.  » Le fou et la nonne  » est drôle, inventif, extrêmement lucide sous ses allures décoiffées. Un régal pour les cellules grises et pour les zygomatiques!
Christelle Prouvost – Le Soir

Jean-Michel d’Hoop, direction artistique
jean-michel@pointzero.be

Nathalie Kamoun, direction de production
nathalie@pointzero.be

Tel +32 (0)2 608 74 89
Rue du labeur 1 - 1070 Bruxelles

Responsable technique
Loïc Le Foll
llf.loic@gmail.com

L’accès se fait par la rue du Labeur 1 - 1070 Anderlecht.
Bus: ligne 78 (arrêt Labeur), ligne 49 (arrêt Ile Sainte-helene). 
Sonnette Point Zéro.

 
Suivez-nous sur