Explorer les zones d’ombres

autour de l’objet qui s’humanise

et/ou de l’homme qui devient objet.

 

Point Zéro

Point Zéro est une compagnie belge et bruxelloise formée en 1993 qui a aujourd’hui une quinzaine de créations à son actif.

 

De nombreux prix ont récompensé nos créations tout au long de notre parcours :
Meilleur Spectacle pour Yvonne, Princesse de Bourgogne de W.Gombrowicz
Meilleur Espoir Comédien pour Karim Barras dans Le Fou et la Nonne de S.I. Wietkiewcz
Meilleure Scénographie pour Le Fou et la Nonne de S.I. Wietkiewcz,
2 ème Meilleur Spectacle Etranger (Sao Paulo) pour Trois Vieilles de A.Jodorowsky
Meilleur Spectacle 2018 pour L’Herbe de l’Oubli

 

La compagnie à toujours cherché un ancrage fort dans le paysage théâtral bruxellois : après avoir géré Les Vétés, un espace pluridisciplinaire de recherche et de représentation, nous occupons aujourd’hui une ancienne friche industrielle « Le Ressort » qui développe plusieurs salles de répétitions et ateliers ouverts à la recherche dans le domaine des arts de la scène.

Depuis une dizaine d’années, grâce à l’aspect visuel particulièrement fort de ses créations, la Compagnie Point Zéro joue dans les festivals du monde entier : Brésil, Chili, Japon, Russie, France, Roumanie, Espagne, Italie, Corée, …

 

La spécificité de la démarche artistique de Point Zéro se caractérise par une interrogation sur le rapport entre l’acteur et la « marionnette », entre manipulateur et manipulé, plus largement entre l’animé et l’inanimé. Il s’agit également pour la compagnie d’explorer les zones d’ombres autour de l’objet qui s’humanise et/ou de l’homme qui devient objet.

Point Zéro veut questionner cette frontière incertaine entre la position inerte qui suggère la mort et le mouvement qui évoque une forme de vie.

Point Zéro veut explorer la représentation du corps, le corps en devenir, le corps mythique, le corps-symbole, le corps-marionnette ; le presque-humain et la figure monstrueuse.

 

Jean-Michel d’Hoop

“Je vois Point Zéro comme un laboratoire de recherche, un « à peine-né » curieux de tout (sons, couleurs, matières, hommes, animaux, air, liquides, …), un outil d’exploration de la machine théâtrale, un scalpel de dissection de l’acteur, un miroir de foire déformant, une loupe plaquée sur nos monstruosités, un catalyseur d’émotions et plaisirs, une proposition de vivre le théâtre autrement, une tentative de réconciliation entre un art extrêmement pointu et l’extrêmement populaire.”

Après avoir suivi une formation d’acteur à l’IAD, à la Klein Akademie et pour finir à l’INSAS, Jean-Michel d’Hoop joue d’abord comme acteur sous la direction de Michel Dezoteux, Philippe Sireuil, Henri Ronse, Alain Wathieu, etc…

Il fonde très vite la compagnie POINT ZERO et ouvre un nouveau lieu pluridisciplinaire à Bruxelles : Les Vétés (ancienne école vétérinaire d’anderlecht).

En 1993, sa première mise en scène Yvonne, Princesse de Bourgogne de Witold Gombrowicz crée l’événement et remporte aussitôt le Premier Prix Théâtre de la COCOF.

Suivront ensuite Peer Gynt de Henrik Ibsen et Le Fou et la Nonne de S.I. Witkiewicz, Prix Théâtre du Meilleur Scénographe (Marcos Vinals) et Prix Théâtre du Meilleur Espoir Acteur Masculin (Karim Barras).

La compagnie quitte ensuite ses « étables » pour les velours du Théâtre de la Place des Martyrs et y crée de nombreux spectacles : L’Eveil du Printemps de Frank Wedekind, Des Jours et des Nuits de Harold Pinter, Le Masque de la Mort Rouge d’après Edgar Allan Poe, Le Village en Flammes de R.W. Fassbinder, Plat du Jour Création Collective autour de l’actualité, Thyeste de Hugo Claus, Cirk’Ikar de René Bizac, Opéra Panique de Alexandro Jodorowsky, Jean et Béatrice de Carole Fréchette et enfin King Leopold II de Jean-Pierre Orban d’après Mark Twain.

Point Zéro déménage encore et trouve un merveilleux refuge au Théâtre de la Balsamine ; et c’est là que s’opère une mue artistique importante avec la découverte du jeu entre acteurs et marionnettes de taille humaine : L’Ecole des Ventriloques de Alejandro Jodorowsky qui connaît un succès international (Russie, France, Espagne, Belgique, …) et Trois Vieilles d’Alejandro Jodorowsky qui vient juste de «cartonner» au Festival d’Avignon.

Parallèlement à son travail de metteur en scène, Jean-Michel d’Hoop est également pédagogue à l’Institut des Arts de Diffusion et participe à de nombreuses aventures artistiques dans le domaine du théâtre pour l’enfance et la jeunesse (Théâtre de Galafronie, Léviathan, Théâtre du Copeau, Théâtre du Public, etc).

Pays dans lesquels la compagnie a tourné

 

CONTACTS

Jean-Michel d’Hoop
jean-michel@pointzero.be

Nathalie Kamoun
nathalie@pointzero.be

 

Tel +32 (0)2 608 74 89
Rue du labeur 1 - 1070 Bruxelles

Contact technique
Loïc Le Foll
llf.loic@gmail.com

L’accès se fait par la rue du Labeur 1 - 1070 Anderlecht.
Bus: ligne 78 (arrêt Labeur), ligne 49 (arrêt Ile Sainte-helene). 
Sonnette Point Zéro.

 
Suivez-nous sur